Historique du CAN L2

Le Collectif Anti-Nuisances L2 (CAN L2) créée en 2010 par Guy SAINT JEAN est une association loi 1901 déclarée en Préfecture.

Le but de notre Collectif est de mettre en oeuvre tous les moyens d’action possibles pour s’opposer aux nuisances atmosphériques, phoniques et visuelles que pourrait générer la L2 Est et par incidence porter atteinte à la santé publique, et à la qualité de vie de la population concernée.

Concrètement, aujourd’hui, cela se traduit par des actions de vigilance au regard des lois environnementales en exigeant la production et la communication des modélisations, préalables indispensables à la définition des solutions techniques au regard des lois actuelles et à venir.

Regroupant une vingtaine d’associations ou de groupements ainsi que de simples particuliers, le CAN L2 représente de l’ordre d’un millier de familles.

Notre président fondateur, après avoir dans les années 90 animé un groupement de CIQ qui a limité la balafre que constitue la L2, nous a quitté au cours de son ultime combat, combat qui est poursuivi par un Conseil d’administration de 16 membres dont des médecins universitaires en Santé Publique et avec pour Président Richard HARDOUIN

Depuis 2010, même si s’est ajouté à notre combat d’autres aspects de la défense de la Santé Publique, les exigences premières de Guy SAINT JEAN émises il y a maintenant déjà 3 ans demeurent :

  • Communication du Cahier des Charges
  • Exigence d’une concertation véritable
  • Installation d’une filtration performante pour le tunnel du Parc de la Moline.

Permettez-nous de vous préciser, puisque la question nous est régulièrement posée, que nos actions relèvent du domaine de la Santé Publique et de l’Environnement et donc que le CANL2 se situe en transverse de l’action généraliste des CIQ ; notre combat étant éminemment technique, sans frontière de quartiers ou d’arrondissements.

06 juin 2013

RH

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

×